Created with Sketch.

Y a t-il encore des primes et certificats verts ?

Effectivement, afin de promouvoir les énergies renouvelables, il y a encore des certificats verts en région Bruxelloise.
Jusque 5 kVA de puissance onduleur : 3 c.v.     X        +/- 85  €       X        5 MWh (production max annuelle) : 1275 € / an.
Jusque 10 kVA de puissance onduleur : 2,4 c.v.      X       +/- 85 €         X         10 MWh (production max annuelle) : 2040 € / an.
Le temps d’amortissement peut-être égal à 3,5 ans dans certains cas.

Wallonie : Plus de prime ni de certificat vert. Temps d’amortissement = 6 ans

Flandre : Plus de prime ni de certificat vert. Temps d’amortissement = 8 ans

 

Batterie plomb, Lithium ou eau salée ?

Plomb :
Exemple : Batterie de démarrage de voiture.
Avantages : investissement faible, courant de décharge élevé, recyclage propre et économe.
Inconvénients : profondeur de décharge relativement faible, lourd et encombrant.

Idéal pour un fonctionnement en secours & backup.

Lithium :
Exemple : Batterie TESLA, smarpthone, pc, tablette.
Avantages : nombre de cycles élevé, flexibilité, grande densité énergétique, profondeur de décharge importante.
Inconvénients : recyclage complexe et coûteux, courant de décharge faible.

Idéal pour un usage quotidien.

Eau salée:
Avantages : nombre de cycles très élevé, respectueux de l’environnement.
Inconvénients : profondeur de décharge très faible.

Idéal pour un fonctionnement stationnaire avec un courant de décharge faible.

Faire tourner mon compteur à l’envers ? Quel est le système ?

En fonction de la région de Belgique ou vous vous trouvez, vous pouvez faire tourner votre compteur à l’envers ou pas.

En Wallonie : Vous pouvez faire tourner votre compteur à l’envers. Pas de taxe d’injection (tarif prosumer)

En Flandre : Vous pouvez faire tourner votre compteur à l’envers. Tarif prosumer d’application,  de 300 à 900 € par an.

À Bruxelles : Vous pouvez faire tourner votre compteur à l’envers. Pas de taxe d’injection (tarif prosumer), certificats verts d’application (prime de 700 € à 2000 € / an).
Prochainement, l’électricité injectée sur le réseau sera revendue moins cher que celle achetée dans le but de favoriser l’auto-consommation.

Explication :

En journée, votre production va dépasser votre consommation, l’électricité excédentaire doit être consommée et repars sur le réseau électrique (injection), peut être chez votre voisin. Votre compteur tourne donc à l’envers (vers la gauche) et décrémente .

En soirée, vous rentrez chez vous, votre consommation augmente, le soleil se couche et votre production diminue. Vous consommez à nouveau donc de l’électricité du réseau et votre compteur tourne à l’endroit (vers la droite) et incrémente.

En été, vous allez produire plus de courant que ce dont vous avez besoin. Votre index sur votre compteur sera plus faible, c’est une réserve pour l’hiver !

En hiver, vous allez produire trop peu et consommer le courant que vous avez injecté en été.

Conclusion :

Si après un an, l’index sur votre compteur est revenu à la même valeur que l’année précédente  (consommation = production), même si vous avez produit de l’électricité à des moments différents de quand vous l’avez consommée, vous ne payerez pas d’électricité mais uniquement la location du compteur soit quelques euros par mois !

Que faire si j’ai produit trop d’électricité et que mon index est plus bas ? Malheureusement, cette électricité sera cédée au réseau électrique gratuitement.
C’est la raison pour laquelle nous étudions précisément au stade commercial la consommation du ménage et le rendement de l’installation des panneaux solaires photovoltaïques en fonction de l’orientation, inclinaison et localisation.

Vidéo : Ce compteur tourne à l’envers => €€€€ !

 

Installation photovoltaïque sans investissement ? LEASING

Si vous souhaitez une installation photovoltaïque mais que vous n’avez malheureusement pas les fonds nécessaires, il est possible de souscrire à une formule de LEASING sur 10 ans.

Dans ce cas, l’installation produit pour 2195 € d’électricité et la redevance est de 1400 €. Donc dès le départ, l’installation rapporte de l’argent. Si le tarif prosumer arrive un jour, la formule sera revue.

 Pas d’investissement de votre part
 Réduction du coût de l’électricité de 35 % dès la première année
 L’installation vous appartient après 10 ans

 

 

NEWS 30/4/19 : « Tarif ou taxe prosumer », dois-je payer ? Combien ça coûte ? Peut-on faire autrement ?

Pour le moment, les particuliers (maximum 10 kVA) ne payent pas le tarif prosumer. Ce tarif devrait être d’application pour tous à partir de 2020 malgré la tentative du gouvernement Wallon qui consistait à exonérer les ménages équipés d’une installation photovoltaïque avant le 1/7/2019.

Plus d’informations sur le site de la RTBF

Combien ça coûte ?
En moyenne, de 240 €/an à 800 €/an.
3 kW : L’installation produit +/- 860 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 240 €.
5 kW : L’installation produit +/- 1400 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 400 €.
10 kW : L’installation produit +/- 2500 € d’électricité et la contribution prosumer s’élèverait à 800 €.

Peut-on faire autrement ?
Oui. Si vous décidez de ne pas injecter, vous serez exonéré du tarif prosumer mais l’installation sera bridée et le rendement de l’installation mauvais.
Vous pouvez choisir de diminuer votre injection en agissant sur vos consommations (Dynamic Pack) ou en plaçant une batterie. Dans ce cas, il sera nécessaire de placer un compteur double sens/flux (+/- 150 € HTVA). La contribution sera donc proportionnelle à l’injection réelle.

Voici également une explication complémentaire disponible aussi sur le site de la CWAPE

Dois-je garder mon compteur nuit (heure creuse) ?

En général, non.
Si votre production est égale à votre consommation sur un an, il est conseillé de demander à votre GRD (RESA, ORES, AIEG, etc) de supprimer le compteur nuit (heure creuse). Cela peut se faire simplement administrativement.

Si vous consommez considérablement plus que ce que vous produisez, vous avez 2 possibilités :

1) Vous demandez à votre GRD de supprimer le compteur nuit.
Inconvénient : L’excédent d’énergie consommé par rapport à ce que vous produisez annuellement sera facturé au tarif jour, ce n’est donc pas économique.
Avantage : Pas besoin de faire attention à votre répartition de consommation jour/nuit.

2) Vous restez dans cette situation.
Inconvénient : Vous devez faire attention à votre répartition de consommation jour/nuit dans le but de consommer exactement ce que vous produisez sur le compteur jour et consommer uniquement l’excédent sur le nuit.
Soit 5/7 de votre production sur le jour, 2/7 sur le nuit.
Avantage : Economique pour l’excédent d’électricité consommé.

Qu’est ce qu’un Prosumer ?

Un Prosumer est une personne ou un ménage qui utilise le réseau de distribution (ORES, RESA, AIEG, etc) dans le but d’injecter du courant avec son installation photovoltaïque et ensuite consommer cette électricité précédemment injectée (renvoyée sur le réseau).
Mais pourquoi injecter ?
Injecter : en journée et en été, l’installation produit plus d’électricité que ce que la maison ne consomme. Ce surplus repart sur le réseau. Le compteur tourne donc à l’envers.
Consommer : en soirée et en hiver, l’installation photovoltaïque ne produit pas assez d’électricité. Il est donc nécessaire de consommer de l’électricité venant du réseau.

Vu qu’un Prosumer utilise le réseau à plusieurs reprises, la CWAPE a décidé de mettre en vigueur le « Tarif prosumer ».

Quelle est la durée de vie d’une installation photovoltaïque ?

Globalement, 25 ans.
Les panneaux ont un rendement garanti de 80 % après 25 ans. L’onduleur doit être changé 1 fois (on estime après 12 ans) et le coût de son remplacement est équivalent à ce que l’installation produit !

Puis-je arrêter/diminuer les acomptes auprès de mon fournisseur d’électricité ?

Exactement, dès que vous aurez un contrat signé avec votre installateur en photovoltaïque, vous pourrez envoyer celui-ci auprès de votre fournisseur d’électricité dans le but de diminuer vos acomptes d’électricité en fonction des prévisions de production.

Quel est le coût du kWh lorsque je le produis avec mon installation photovoltaïque ? Et avec mon fournisseur ?

Avec l’installation photovoltaïque : +/- 5,7 € cents par kWh. Cela tient compte de la diminution de rendement des modules et du changement unique de l’onduleur sur 25 ans. Il sera nécessaire de recalculer ce montant quand le tarif prosumer sera d’application.
Avec le fournisseur d’électricité : +/- 29 € cents par kWh. Cela tient compte d’une indexation du coût de l’électricité de 2 %.

Que faire si je produis trop d’électricité ?

Si vous produisez trop d’électricité annuellement, il est possible de placer par exemple un ballon thermo-dynamique dans le but de produire de l’eau chaude avec l’excédent d’électricité. Avec ce système, vous pouvez arrêter complètement votre chaudière pendant la moitié de l’année quand vous n’avez plus besoin de chauffage.

Documentation :

Note explicative
Documentation ballon-thermodynamique

Prime de 750 € :

Demande en ligne sur le site de la région Wallonne
Ou téléchargez les formulaires :
Demande préalable & Demande de prime après travaux

Est-ce que les panneaux solaires fonctionnent lors d’une coupure de courant ?

De base non. Mais en optant pour une batterie, c’est très facilement réalisable. Cette batterie doit être couplée à un onduleur spécifique qui permet le fonctionnement sans le réseau « Backup Pack ». Il faut savoir que d’autres systèmes que nous n’avons pas choisis ne permettent pas ce type de fonctionnement.

Vidéo sur notre page Facebook !

Dois-je déclarer l’installation photovoltaïque auprès de mon assureur ?

Il est conseillé de déclarer son installation photovoltaïque auprès de votre courtier en assurance incendie. Vous pouvez envoyer le contrat passé avec votre installateur en photovoltaïque auprès de votre courtier.

L’onduleur : bruit et température

L’onduleur d’une installation photovoltaïque génère un bruit de ventilateur surtout en période d’ensoleillement. Il est donc déconseillé de le mettre dans une pièce de vie.

Il doit également être dans un espace frais et ventilé afin de garde un bon rendement.

Est-ce que je peux être complètement autonome ? Soit me déconnecter totalement du réseau de distribution (Îlotage) ?

Oui avec le « Island Pack » mais pour des raisons techniques et financières, c’est actuellement difficile.

En revanche, pour des sites avec une faible consommation (stockage, hangar, bureau etc.), c’est déjà réalisé, fiable et efficace.